>>  Fermeture pour congés annuels jusqu'au 25 août     << 
 
  • Le Blog
  • L’état du Kansas rappelle une série de plaques d’immatriculation américaines jugée trop offensante.

L’état du Kansas rappelle une série de plaques d’immatriculation américaines jugée trop offensante.

Le Kansas a rappelé des centaines de plaques d'immatriculation de véhicules dans les rues contenant les lettres "JAP" à la suite de plaintes selon lesquelles, il s'agirait d'une insulte ethnique visant les américains d'origine japonaise.

Le ministère du Revenu du Kansas a déclaré qu'il y avait 731 enregistrements actifs contenant cette série de lettres sur des plaques d'immatriculation.
Les propriétaires de véhicules ont reçu un courrier leur demandant de retourner la plaque au bureau des véhicules de leur comté dans les 30 jours pour un remplacement gratuit. Les plaques non remplacées au cours de cette période seront identifiées dans le système de l'État, et remplacées lors de leur renouvellement annuel.

Le problème est apparu en 2017 lorsque Keith Kawamoto a aperçu une voiture portant la plaque du Kansas près de son domicile à Culver City, en Californie, et a pris une photo. Agé de 70 ans, il a écrit plusieurs lettres à des responsables du Kansas, dont le gouverneur Jeff Colyer, au sujet de "propos injurieux à caractère racial". "Je ne pense pas que cela devrait être autorisé nulle part", a déclaré Kawamoto.

Il a reçu des excuses de la division des véhicules à moteur de l'État, mais il voulait que les plaques soient rappelées.
La photo de Kawamoto a été publiée pour la première fois par le Pacific Citizen, journal de la Japanese American Citizens League, et lorsque Barbara Johnson, une Américano-Américaine âgée de 67 ans originaire d'Abilene, a aperçu sa photo, cela lui a rappelé des souvenirs d'enfance. "Ce n'était pas le bon moment pour être japonais à cause de Pearl Harbor et de la Seconde Guerre mondiale", a-t-elle déclaré. 

"Je me souviens très bien qu'un enfant m'a appelé " Jap ", et de la façon dont cela m'a fait me sentir si petit et si mal."

Elle et son mari ont pensé qu'ils pourraient peut-être faire ce que Kawamoto n'avait pas pu faire depuis la Californie: faire rappeler les plaques et les retirer de la route. Une porte-parole du ministère du Revenu du Kansas a déclaré que la question avait été examinée par la commission de révision du ministère, qui a décidé fin octobre 2018 de retirer les plaques d'immatriculation actuelles portant cette inscription et de limiter leur utilisation dans les futures plaques. "Nous ... reconnaissons que cela a été porté à notre attention", a-t-elle déclaré.

Mots-clés: Plaque US Californie