>>   Reprise des commandes le 3 mai 2019   << 
 
  • Le Blog

L’état du Kansas rappelle une série de plaques d’immatriculation américaines jugée trop offensante.

Le Kansas a rappelé des centaines de plaques d'immatriculation de véhicules dans les rues contenant les lettres "JAP" à la suite de plaintes selon lesquelles, il s'agirait d'une insulte ethnique visant les américains d'origine japonaise.

Le ministère du Revenu du Kansas a déclaré qu'il y avait 731 enregistrements actifs contenant cette série de lettres sur des plaques d'immatriculation.
Les propriétaires de véhicules ont reçu un courrier leur demandant de retourner la plaque au bureau des véhicules de leur comté dans les 30 jours pour un remplacement gratuit. Les plaques non remplacées au cours de cette période seront identifiées dans le système de l'État, et remplacées lors de leur renouvellement annuel.

Le problème est apparu en 2017 lorsque Keith Kawamoto a aperçu une voiture portant la plaque du Kansas près de son domicile à Culver City, en Californie, et a pris une photo. Agé de 70 ans, il a écrit plusieurs lettres à des responsables du Kansas, dont le gouverneur Jeff Colyer, au sujet de "propos injurieux à caractère racial". "Je ne pense pas que cela devrait être autorisé nulle part", a déclaré Kawamoto.

Il a reçu des excuses de la division des véhicules à moteur de l'État, mais il voulait que les plaques soient rappelées.
La photo de Kawamoto a été publiée pour la première fois par le Pacific Citizen, journal de la Japanese American Citizens League, et lorsque Barbara Johnson, une Américano-Américaine âgée de 67 ans originaire d'Abilene, a aperçu sa photo, cela lui a rappelé des souvenirs d'enfance. "Ce n'était pas le bon moment pour être japonais à cause de Pearl Harbor et de la Seconde Guerre mondiale", a-t-elle déclaré. 

"Je me souviens très bien qu'un enfant m'a appelé " Jap ", et de la façon dont cela m'a fait me sentir si petit et si mal."

Elle et son mari ont pensé qu'ils pourraient peut-être faire ce que Kawamoto n'avait pas pu faire depuis la Californie: faire rappeler les plaques et les retirer de la route. Une porte-parole du ministère du Revenu du Kansas a déclaré que la question avait été examinée par la commission de révision du ministère, qui a décidé fin octobre 2018 de retirer les plaques d'immatriculation actuelles portant cette inscription et de limiter leur utilisation dans les futures plaques. "Nous ... reconnaissons que cela a été porté à notre attention", a-t-elle déclaré.

Nos plaques d’immatriculation au cœur du péage de demain

C’est une première nationale : Vinci Autoroutes vient d’ouvrir ses premières voies dites « Free Flow » sur la gare de péage de Tours Nord en Touraine sur A10. Viendra ensuite Tonnay-Charente sur l’A837.

Les péages autoroutiers ont connu de grandes évolutions ces 20 dernières années : Arrivée de la carte bancaire, disparition des guichetiers, puis mise en service de l’abonnement Télépéage…

Panneau haut Free Flow.JPG

Avec le « Free Flow », traduisez par « Libre flux », c’est encore plus simple et plus rapide !

  • Pas d’abonnement : Tout se passe sur l’application gratuite Ulys disponible sous Android et IOS
  • Pas d’arrêt au péage : Vitesse maximale dans la voie dédiée 50 km/h (limitée par sécurité, mais techniquement possible jusqu’à 130km/h)

Nos plaques d’immatriculation au cœur du système

Le principe est simple, et rendu possible avec les nouvelles technologies dont l'intelligence artificielle.

  • Les plaques d’immatriculation des véhicules sont enregistrées à l’entrée de péage.
  • Puis elles sont reconnues à la sortie du péage.

Le système est donc capable de savoir d’où vous venez : En un mot il remplace le ticket.

Comme à l’inscription sur Ulys Free vous avez lié votre immatriculation à votre carte bancaire, le mode de règlement est tout trouvé !

Le Free Flow est fonctionnel pour toutes les classes de véhicule, mais dans un premier temps il est réservé aux véhicules équipés de plaques d’immatriculations françaises.

application-ulys.JPG

L'application Ulys regorge de fonctionnalité, dont celle de vous offrir un café !

En savoir plus sur Ulys

135€ d'amende la plaque d'immatriculation moto non conforme en 2017

Les plaques d'immatriculation moto au format 21 x 13 cm deviennent obligatoires au 1er juillet 2017

Dans une news en date du 26 décembre 2016, l'administration communique : "Deux roues : 6 mois pour s'équiper de plaques d'immatriculation au format réglementaire"...
Devenu le format standard le 1er juillet 2015, les dimensions 210 x 130 deviennent OBLIGATOIRES au 1er juillet 2017.
Traduisez par là que si votre véhicule n'est pas en 210 x 130 mm, c'est 135 € d'amende au 1er juillet.

Les véhicules concernés par cette réglementation sont les cyclomoteurs, les scooters, les motos, side-cars, trikes, quads : Tous les véhicules à moteur à 2 ou 3 roues et les quadricycles à moteur non carrossés...

Cette nouvelle réglementation sur les plaques d'immatriculation met donc fin aux 3 formats suivants :

  • 14 x 12 cm pour les cyclos, scooters, etc
  • 17 x 13 cm pour les motos, sides
  • 20.5 x 20 cm pour les quads

Le changement de plaque d'immatriculation moto devient obligatoire

De mémoire, on a jamais connu cette configuration : L'obligation de changer... 
Que ce soit pour les autos, motos et autres, habituellement plusieurs dimensions de plaques d'immatriculation coexistaient. Les anciennes dimensions disparaissant à la fin de vie du véhicule.
Maintenant plus d'ambiguité, c'est 21 x 13 cm pour tout le monde ! Sauf évidement les véhicules sous carte grise collection, le but étant de respecter la mise en forme d'origine...

L'article stipule bien : Tout conducteur de véhicule intercepté à partir du 1er juillet 2017 avec une plaque non conforme encourra une amende de 135 € [SIC]

Contrairement à des publications antérieures qui expliquaient que ces mesures étaient sécuritaires (!), on nous explique clairement dans cet article que l'uniformisation des plaques d'immatriclation est destiné à simplifier le contrôle des forces de l'ordres, et permettra l'égalité de traitement des usagers vis-à-vis des radars. [SIC]

Les fabricants de plaques d'immatriculation communiquent

  • Les usagers équipés d'une plaque SIV (ex AA-123-AA) au format 170 x 130 sont dans l'obligation de changer leur plaque minéralogique.
  • Ceux équipés d'un ancien numéro FNI (ex 1234 AA 01), ou d'une immatriculation cyclomoteur (ex AA 123 A) ont également obligation de changer leur plaque.

Nous conseillons vivement à ces derniers d'adopter de suite le nouveau système SIV (AA-123-AA), car ils devront de toute manière changer d'immatriculation en 2020. Et de fait, de plaque d'immatriculation...